Page de l'actualité

16 septembre 2015

Coavionnage : la DGAC siffle la fin de la récré

L’USPNT se félicite que la DGAC dans son communiqué de presse du 15 septembre 2015 sur le coavionnage reprenne à son compte les arguments soumis par l’USPNT dans son courrier du début du mois d’août envoyé à Madame la Ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie.

C’est ainsi que la DGAC rappelle que le coavionnage public est interdit en France. Un pilote privé ne peut transporter que des passagers faisant partie de son cercle de connaissances. Ce principe, martelé par l’USPNT, est le garant de la sécurité, de la sureté et permet de lutter contre toute dérive de transport public illicite et de précarisation de l’emploi pilote.

L’USPNT surveillera dans les semaines qui viennent la mise en œuvre effective de ce rappel à l’ordre par la tutelle et continuera à participer activement au débat sur le coavionnage pour défendre la sécurité, la sureté et les conditions de travail et de rémunération des pilotes professionnels.

Communiqué de Presse de la DGAC du 15 septembre 2015 : Les risques de la pratique du coavionnage

Lettre de l’USPNT du 4 août 2015 à Madame la Ministre et le dossier concernant le co-avionnage peuvent être consultés sur www.uspnt.com